HISTOIRE ET RECETTE DU DRY MARTINI

Durant la ruée vers l’or en Californie en 1849, un mineur venant de faire fortune retournait à San Francisco. En arrivant dans la ville de Martinez, la première grande ville sur sa route, il voulut célébrer sa richesse toute fraîche. Il entra dans un bar et demanda du Champagne, mais ils n’en avaient plus. Le barman lui dit qu’il avait quelque chose de mieux et lui servit alors ce qu’il appela un « Martinez special ». Le mineur apprécia la boisson et en paya une tournée à tous les clients. Plus tard, dans un autre bar, il demanda le même cocktail, que personne ne connaissait évidemment. Le mineur lui expliqua la composition, le barman lui-même y gouta et en proposa à ses amis.
On ne sait néanmoins pas si cette histoire est véridique. Une autre théorie dit que les marques Martini et Rossi créèrent le Dry Vermouth en 1863. Quand cette boisson arriva aux Etats-Unis, un barman le mélangea avec du gin. En tous les cas, l’origine de ce cocktail est soit anglaise, soit américaine.
Le Martini est donc le véritable nom du cocktail, composé de gin et de vermouth. On l’appelle Dry Martini en France et en Europe.

Pour préparer ce cocktail, il vous faudra par verre :

  • 5,5 cl de gin
  • 15 cl de vermouth blanc

1/ Versez les ingrédients dans un verre à mélange avec 4 ou 5 glaçons.

2/ Remuez à l'aide d'une cuillère pour refroidir le mélange.

3/ Passez le tout dans un verre à cocktail en retenant les glaçons.

4/ Déposez une olive verte au fond du verre et servir.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/11/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×